CAAG Club des astronomes amateurs de la Gaspésie
© Denis Gingras CAAG 2020
English

Nous contacter

Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à nous contacter!

Courriel: info@astro-gaspesie-caag.com Adresse postale: 1052 Route 132 Ouest Percé (Cap d’Espoir) QC, Canada, G0C 1G0 Coordonnées GPS: 48.49665, -64.39085 Tél.: 1 (819) 620-6687 www.astro-gaspesie-caag.com

Pour vous rendre sur le site d’observation du CAAG à Val d’Espoir au départ de Montréal ou de Québec, vous devez

suivre la route 132 direction Est et vous rendre jusqu’à l’Anse à Beaufils, un arrondissement de la Ville de Percé. Au

clignotant, tournez à gauche sur la route Lemieux. Puis, à la prochaine intersection, tournez à gauche en direction de

Val d’Espoir sur le Chemin de Val-d’Espoir. Une fois arrivé au centre du village, tournez à gauche au stop sur la Route

des Pères. Faite environ 1 km, le site du CAAG sera à votre gauche juste avant la microbrasserie AuVal.

M Ali Bayané (Gaspé) Ali Bayané est un chercheur industriel chez Merinov à Gaspé depuis plusieurs années. Après ses études doctorales en Belgique, il décide de s’installer au Québec en 2006 où il vit depuis avec sa conjointe et leurs trois enfants. Après un stage post-doctorat au conseil national de recherche du Canada (CNRC) à Montréal, il poursuit une carrière scientifique en recherche et innovation pour plusieurs entreprises et des centres de recherche canadiens. Sa grande préoccupation pour les questions environnementales et pour la planète l’a conduit à contribuer à la mise en place et au développement de plusieurs entreprises qui se dédient au traitement et au recyclage des déchets. Ali est une personne curieuse et dynamique qui a toujours aimé aider son entourage et rêver en regardant les étoiles. Son fils Dan et lui partagent une grande passion pour l’astronomie. Il a pris goût à l’astronomie amateur avec, notamment, les péripéties de la conquête de l’espace par SpaceX, le Rover Persévérance et la venue de la comète Néowise à l’été 2020 et s’est enthousiasmée pour le projet d’un club d’astronomie en Gaspésie. Nouveau au sein du Conseil d’administration, Ali apporte à l'équipe une grande expérience en gestion, en communications et en relations publiques, ce qui est un atout précieux pour le développement du CAAG. Originaire de la Côte d’Ivoire, il habite la Gaspésie depuis plus de 3 ans. Sa conjointe, ses enfants et lui désirent approfondir son savoir-faire en astronomie amateur afin de partager sa nouvelle passion avec les gens du milieu et de profiter de la qualité exceptionnelle du ciel gaspésien pour découvrir l’immense Univers dans lequel nous vivons. (Courriel: ali.bayane@astro-gaspesie-caag.com)
M Frédéric Côté (Gaspé) Frédéric est un fervant promoteur gaspésien des énergies renouvelables et activement impliqué dans leur développement tant au Québec qu’au Canada. Directeur général du Centre de recherche Nergica à Gaspé depuis 2009, il apporte au CAAG une expertise en gestion organisationnelle très précieuse et unique. Ayant pris connaissance du nouveau projet de fonder un club d’astronomie, il s’est tout de suite porté volontaire pour aider à son développement, outre ses obligations professionnelles et familiales. Fasciné par tous les développements récents en astronomie et en exploration spatiale, il trouve sa motivation d’en apprendre davantage notamment dans la curiosité insatiable de ses enfants envers le ciel étoilé, les planètes et l’univers. (Courriel: frederic.cote@astro-gaspesie-caag.com) Denis est l’instigateur du projet visant la fondation d’un club d’astronomie amateur en Gaspésie. Il est professeur titulaire à l'Université de Sherbrooke en génie électrique informatique depuis l’an 2000. À la mi-retraite depuis peu, il possède une certaine expérience dans diverses disciplines associées à l’astronomie. Avant de faire son doctorat (Dr Ing.) en Allemagne de l’Ouest entre 1983 et 1988 dans le domaine de la spectrométrie infrarouge à transformée de Fourier, il compléta une maîtrise sur les masers à hydrogène (horloges atomiques de l'époque) en 1982-1984 à l'université Laval de Québec. En 1989-1990, il travailla ensuite deux ans à Tokyo au Communication Research Laboratory dans le domaine des communications optiques terre-satellites non géostationnaires par faisceau laser argon, notamment sur la modélisation du milieu de propagation optique dans l'atmosphère. Lors de ces travaux, un télescope de type Cassegrain de 1.5 m était utilisé comme station terrestre. De retour au Québec à la fin 1990 (en passant par Mauna Kea à Hawaï au télescope Canada-France-Hawaï), Denis fut un des premiers directeurs de programme de recherche à l'Institut National d'optique de Québec où il demeura pendant pendant neuf ans. Avant d’être recruté comme professeur-chercheur et directeur d’un nouvel institut à l'université de Sherbrooke en l’an 2000, il a passé un an en France à l'INRIA où il a travaillé en imagerie multispectrale satellitaire de type SPOT et LANDSAT. Finalement, mentionnons qu’il fut récipiendaire en 2008 de la bourse de la Ville de Paris où il travailla au laboratoire Syrte de l'Observatoire de Paris. Outre ses travaux en imagerie numérique pour la cartographie des quasars, il a pu notamment y faire de nombreuses séances d'observation avec une des plus vieilles lunettes encore opérationnelle au monde, la lunette Arago (1840) sur le toit de l'Observatoire en plein centre de Paris. Durant une bonne partie de l’année, il habite à Cap-d’Espoir en banlieue de Percé, d’où sa motivation de créer un observatoire en Gaspésie afin de faire profiter la population locale de la qualité exceptionnelle du ciel gaspésien et des merveilles de l’astronomie. (Courriel: denis.gingras@astro-gaspesie-caag.com) Biologiste de formation, Michel a d’abord concentré ses activités professionnelles au développement d’entreprises aquacoles en Gaspésie. Dix ans plus tard, il devenait professeur-chercheur au Cégep de la Gaspésie et des Îles pour finalement accéder à un poste de direction au sein de la même institution. Le CAAG naissant a eu beaucoup de chance lorsqu’il croisa le chemin de Michel. Non seulement il apporte une expertise de gestion qui est précieuse, il partage également avec les membres du CAAG sa passion pour l’astronomie et l’observation du ciel qui remonte à sa jeune enfance. Curieux et amoureux des sciences, son attrait pour la nature ne se résumait pas qu’à l’astronomie, mais s’étendait aussi aux papillons et aux oiseaux. Ses premiers instruments astronomiques furent des jumelles et un petit télescope normalement utilisé pour l’observation des oiseaux. Par la suite, il a acquis son premier vrai télescope de type Schmidt-Cassegrain de 8’’. Ce fut une révélation! C’est alors qu’il a compris que pour bien utiliser ce type d’instrument, il fallait bien connaître son ciel local et faire un plan d’observation. Retraité depuis peu, ses nuits n’ont jamais été aussi occupées! (Courriel: michel.larrivee@astro-gaspesie- caag.com)
M Michel Robidoux (Gaspé) Gestionnaire d’expérience ayant une formation d’ingénieur électrique et détenteur d’une maîtrise en gestion de l’ingénierie de l’Université de Sherbrooke, Michel possède des aptitudes marquées pour l’analyse, l’organisation, la gestion des projets complexes et l’atteinte des objectifs. Le dernier emploi de Michel fut celui de directeur des ressources informationnelles (informatique) au Centre Intégré de Santé et des Services Sociaux (CISSS) de la Gaspésie. En 2015, il s’établit à Gaspé avec sa conjointe après avoir quitté son emploi de coordinateur des ressources informationnelles au CISSS de Lanaudière Nord. La nature et la mer ont contribués à attirer le couple dans cette belle région qu’est la Gaspésie. Attiré par l’observation des étoiles et des planètes, Michel a la piqure en regardant un reportage scientifique qui proposait que l’alignement des pyramides d’Égypte correspondrait aux trois étoiles de la ceinture d’Orion. Même si cela est une théorie non prouvée, ce fut suffisant pour augmenter sa curiosité sur les constellations et le ciel en général. Ayant pris connaissance de l’existence du CAAG par sa conjointe, Michel s’est senti interpellé à contribuer au club malgré son niveau de connaissance en astronomie, qu’il considère lui-même comme étant “amateur”. (Courriel: michel.robidoux@astro- gaspesie-caag.com)
Direction pour aller au site d’observation

Conseil d’administration du CAAG

M Frédéric Côté (Gaspé) Frédéric est un fervant promoteur gaspésien des énergies renouvelables et activement impliqué dans leur développement tant au Québec qu’au Canada. Directeur général du Centre de recherche Nergica à Gaspé depuis 2009, il apporte au CAAG une expertise en gestion organisationnelle très précieuse et unique. Ayant pris connaissance du nouveau projet de fonder un club d’astronomie, il s’est tout de suite porté volontaire pour aider à son développement, outre ses obligations professionnelles et familiales. Fasciné par tous les développements récents en astronomie et en exploration spatiale, il trouve sa motivation d’en apprendre davantage notamment dans la curiosité insatiable de ses enfants envers le ciel étoilé, les planètes et l’univers. Denis est l’instigateur du projet visant la fondation d’un club d’astronomie amateur en Gaspésie. Il est professeur titulaire à l'Université de Sherbrooke en génie électrique informatique depuis l’an 2000. À la mi-retraite depuis peu, il possède une certaine expérience dans diverses disciplines associées à l’astronomie. Avant de faire son doctorat (Dr Ing.) en Allemagne de l’Ouest entre 1983 et 1988 dans le domaine de la spectrométrie infrarouge à transformée de Fourier, il compléta une maîtrise sur les masers à hydrogène (horloges atomiques de l'époque) en 1982-1984 à l'université Laval de Québec. En 1989-1990, il travailla ensuite deux ans à Tokyo au Communication Research Laboratory dans le domaine des communications optiques terre-satellites non géostationnaires par faisceau laser argon, notamment sur la modélisation du milieu de propagation optique dans l'atmosphère. Lors de ces travaux, un télescope de type Cassegrain de 1.5 m était utilisé comme station terrestre. De retour au Québec à la fin 1990 (en passant par Mauna Kea à Hawaï au télescope Canada-France-Hawaï), Denis fut un des premiers directeurs de programme de recherche à l'Institut National d'optique de Québec où il demeura pendant pendant neuf ans. Avant d’être recruté comme professeur-chercheur et directeur d’un nouvel institut à l'université de Sherbrooke en l’an 2000, il a passé un an en France à l'INRIA où il a travaillé en imagerie multispectrale satellitaire de type SPOT et LANDSAT. Finalement, mentionnons qu’il fut récipiendaire en 2008 de la bourse de la Ville de Paris où il travailla au laboratoire Syrte de l'Observatoire de Paris. Outre ses travaux en imagerie numérique pour la cartographie des quasars, il a pu notamment y faire de nombreuses séances d'observation avec une des plus vieilles lunettes encore opérationnelle au monde, la lunette Arago (1840) sur le toit de l'Observatoire en plein centre de Paris. Durant une bonne partie de l’année, il habite à Cap-d’Espoir en banlieue de Percé, d’où sa motivation de créer un observatoire en Gaspésie afin de faire profiter la population locale de la qualité exceptionnelle du ciel gaspésien et des merveilles de l’astronomie. M Michel Larrivée (Chandler-Pabos) Biologuiste de formation, Michel a d’abord concentré ses activités professionnelles au développement d’entreprises aquacoles en Gaspésie. Dix ans plus tard, il devenait professeur-chercheur au Cégep de la Gaspésie et des Îles pour finalement accéder à un poste de direction au sein de la même institution. Le CAAG naissant a eu beaucoup de chance lorsqu’il croisa le chemin de Michel. Non seulement il apporte une expertise de gestion qui est précieuse, il partage également avec les membres du CAAG sa passion pour l’astronomie et l’observation du ciel qui remonte à sa jeune enfance. Curieux et amoureux des sciences, son attrait pour la nature ne se résumait pas qu’à l’astronomie, mais s’étendait aussi aux papillons et aux oiseaux. Ses premiers instruments astronomiques furent des jumelles et un petit télescope normalement utilisé pour l’observation des oiseaux. Par la suite, il a acquis son premier vrai télescope de type Schmidt- Cassegrain de 8’’. Ce fut une révélation! C’est alors qu’il a compris que pour bien utiliser ce type d’instrument, il fallait bien connaître son ciel local et faire un plan d’observation. Retraité depuis peu, ses nuits n’ont jamais été aussi occupées!
M Ali Bayané (Gaspé) Ali Bayané est un chercheur industriel chez Merinov à Gaspé depuis plusieurs années. Après ses études doctorales en Belgique, il décide de s’installer au Québec en 2006 où il vit depuis avec sa conjointe et leurs trois enfants. Après un stage post-doctorat au conseil national de recherche du Canada (CNRC) à Montréal, il poursuit une carrière scientifique en recherche et innovation pour plusieurs entreprises et des centres de recherche canadiens. Sa grande préoccupation pour les questions environnementales et pour la planète l’a conduit à contribuer à la mise en place et au développement de plusieurs entreprises qui se dédient au traitement et au recyclage des déchets. Ali est une personne curieuse et dynamique qui a toujours aimé aider son entourage et rêver en regardant les étoiles. Son fils Dan et lui partagent une grande passion pour l’astronomie. Il a pris goût à l’astronomie amateur avec, notamment, les péripéties de la conquête de l’espace par SpaceX, le Rover Persévérance et la venue de la comète Néowise à l’été 2020 et s’est enthousiasmée pour le projet d’un club d’astronomie en Gaspésie. Nouveau au sein du Conseil d’administration, Ali apporte à l'équipe une grande expérience en gestion, en communications et en relations publiques, ce qui est un atout précieux pour le développement du CAAG. Originaire de la Côte d’Ivoire, il habite la Gaspésie depuis plus de 3 ans. Sa conjointe, ses enfants et lui désirent approfondir son savoir-faire en astronomie amateur afin de partager sa nouvelle passion avec les gens du milieu et de profiter de la qualité exceptionnelle du ciel gaspésien pour découvrir l’immense Univers dans lequel nous vivons. (Courriel: ali.bayane@astro-gaspesie-caag.com)
© Denis Gingras CAAG 2021

Nous contacter

Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à

nous contacter!

Courriel: info@astro-gaspesie-caag.com Adresse postale: 1052 Route 132 Ouest Percé (Cap d’Espoir) QC, Canada, G0C 1G0 Coordonnées GPS: 48.49665, -64.39085 Tél.: 1 (819) 620-6687 www.astro-gaspesie-caag.com
CAAG Club des astronomes amateurs de la Gaspésie
English

Pour vous rendre sur le site du CAAG à Val

d’Espoir au départ de Montréal ou de Québec,

vous devez suivre la route 132 direction Est et

vous rendre jusqu’à l’Anse à Beaufils, un

arrondissement de la Ville de Percé. Au

clignotant, tournez à gauche sur la route

Lemieux. Puis, à la prochaine intersection,

tournez à gauche en direction de Val d’Espoir

sur le Chemin de Val-d’Espoir. Une fois arrivé

au centre du village, tournez à gauche au stop

sur la Route des Pères. Faite environ 1 km, le

site du CAAG sera à votre gauche juste avant

la microbrasserie Au Val.

Direction pour aller au site d’observation
M Michel Robidoux (Gaspé) Gestionnaire d’expérience ayant une formation d’ingénieur électrique et détenteur d’une maîtrise en gestion de l’ingénierie de l’université de Sherbrooke, Michel possède des aptitudes marquées pour l’analyse, l’organisation, la gestion des projets complexes et l’atteinte des objectifs. Le dernier emploi de Michel fut celui de directeur des ressources informationnelles (informatique) au Centre Intégré de Santé et des Services Sociaux (CISSS) de la Gaspésie. En 2015, il s’établit à Gaspé avec sa conjointe après avoir quitté son emploi de coordinateur des ressources informationnelles au CISSS de Lanaudière Nord. La nature et la mer ont contribués à attirer le couple dans cette belle région qu’est la Gaspésie. Attiré par l’observation des étoiles et des planètes, Michel a la piqure en regardant un reportage scientifique qui proposait que l’alignement des pyramides d’Égypte correspondrait aux trois étoiles de la ceinture d’Orion. Même si cela est une théorie non prouvée, ce fut suffisant pour augmenter sa curiosité sur les constellations et le ciel en général. Ayant pris connaissance de l’existence du CAAG par sa conjointe, Michel s’est senti interpellé à contribuer au club malgré son niveau de connaissance en astronomie, qu’il considère lui-même comme étant “amateur”. (Courriel: michel.robidoux@astro-gaspesie- caag.com)

Conseil d’administration

du CAAG